Diagnostic Amiante

L’amiante est présente dans deux grandes familles de roches (serpentines et amphiboles) et est classée en fonction de ses fibres.
Elles peuvent provoquer le cancer brocho-pulmonaire primaire, le mésothéliome pleural et péritonéal ou encore l’abestose et la fibrose.

Le diagnostic amiante a pour but de confirmer l’absence d’amiante ou au contraire la présence d’amiante, matériau interdit en France depuis 1997, du fait de sa haute toxicité.

Le constat amiante avant-vente concerne les bâtiments ou parties de bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 1 er juillet 1997. Il doit être réalisé par un opérateur de diagnostics certifié, ce dernier peut être amené à prélever des échantillons afin de déterminer l’absence ou présence d’amiante.

La durée de validité du rapport de repérage est illimitée s’il conclut à l’absence d’amiante. Dans le cas contraire une évaluation périodique peut avoir lieu tous les 3 ans ou une mesure d’empoussièrement sous 3 mois. Des actions correctives et mesures conservatrices voire des travaux de confinement ou de retrait d’amiante peuvent être imposés.

D’autres types de repérage Amiante sont aussi réalisés :

  • DAPP, Diagnostic amiante Partie Privative, pour la location.
  • DAAT / DAAD, Diagnostic Amiante Avant Travaux / Démolition, pour réaliser des travaux.
  • DTA, Dossier Technique Amiante, pour recevoir du public.

A partir du 1er Juillet 2017 les certifications nécessaires à la réalisation de diagnostics évolueront (avec ou sans mention) en fonction du type de biens concernés et du type de repérage.

p1160076p1160214